Vous êtes ici : accueil / actualités / Brève rétrospective du CEBA pour 2016

Brève rétrospective du CEBA pour 2016

Revenons sur certains faits marquants de 2016 pour le Labex CEBA.

·      Médaille d’argent du CNRS pour Jérôme Chave, directeur scientifique du CEBA.

Jérôme Chave, directeur scientifique du CEBA, a reçu la médaille d’argent de l’Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS en 2016. Cette distinction est attribuée chaque année aux chercheurs de chaque institut du Centre National de Recherche Scientifique. Elle récompense les chercheurs pour l’originalité, la qualité et l’importance de leurs travaux sur le plan national et international.
Chercheur en écologie tropicale et directeur adjoint du Laboratoire évolution et diversité biologique (EDB), unité membre du CEBA, Jérôme Chave s’intéresse à l’écologie des communautés et l’écologie évolutive. Ses travaux de recherche ont pour but de comprendre les mécanismes de coexistence des espèces à travers les échelles. Ils combinent la recherche sur le terrain et la modélisation mathématique pour explorer et comparer les différents mécanismes proposés pour expliquer l’étonnante biodiversité des forêts tropicales. Ses terrains d’études sont principalement en Amérique du sud notamment en Guyane, Brésil, Guiana, Bolivie, entre autres.
Dans ses recherches, Jérôme Chave s’intéresse également au cycle biogéochimique entre la biosphère et l’atmosphère. Il est impliqué dans un projet visant à fournir des méthodes biométriques pour mesurer le bilan et stock de carbone des forêts tropicales à une échelle globale.

·      Bourse ERC pour Frédéric Delsuc, le responsable de l’équipe ISEM au sein du CEBA

Frédéric Delsuc, responsable de l’équipe ISEM au sein du Labex CEBA a obtenu une bourse « Consolidator » du Conseil européen de la recherche (ERC). Cette bourse récompense des chercheurs d’excellence qui ont entre 7 à 12 d’expérience après leur thèse pour un projet exploratoire. « ConvergeAnt », le projet concerné, est financé à hauteur de 1,8 million d’euros pour une durée de 5 ans et a débuté au mois de septembre 2016.
« ConvergeAnt » s’intéresse au phénomène d’évolution convergente. Les modèles étudiés sont des mammifères myrmécophages qui se nourrissent de fourmis et/ou de termites. Pour exemple, ce sont les tatous, fourmiliers, pangolins qui sont concernés. Dans ce projet, les porteurs souhaitent profiter de l’ensemble unique de caractères convergents associés au régime myrmécophage pour étudier les mécanismes moléculaires à l’origine de l’adaptation phénotypique. Ce projet a pour mérite d’être ambitieux et est le premier à appliquer une telle approche intégrative pour étudier l’interaction complexe entre la morphologie, le génome et le microbiome des mammifères dans un cas de convergence associée à l’adoption d’un régime alimentaire spécialisé.

·      École thématique 2016 du Labex CEBA

L’école thématique « L’Écologie Fonctionnelle des Forêts Tropicales dans un Contexte de Changements Climatiques: des Observations Réelles aux Simulations (TropForClim)» du Labex CEBA a eu lieu à Kourou du 21 au 25 mars. Ils étaient 15 étudiants de 13 nationalités différentes à participer à cette formation et étaient pour la majorité des étudiants en thèse. Le but de l’école thématique était de faire de l’enseignement et de la formation. Une sortie de terrain à la tour de flux de Paracou était au programme.
Pour rappel, les précédentes écoles thématiques du Labex CEBA portaient sur la Biogéographie, la Biodiversité et la santé et sur le fonctionnement des écosystèmes.

·      Partenaire officiel du 53ième Meeting de l’ATBC

Le CEBA a été partenaire officiel de la 53ième réunion annuelle de l’Association for Tropical Biology and Conservation (ATBC) à Montpellier en juin 2016. Ce colloque annuel a rassemblé plus de 700 chercheurs nationaux et internationaux en écologie et conservation tropicale. Le but de cette rencontre annuelle est de proposer un plateforme aux scientifiques de différentes disciplines pour échanger les idées, les concepts et approches et pour établir et promouvoir l’innovation dans le domaine de la conservation des écosystèmes tropicaux.
Un stand informatif du CEBA était prévu pour les participants. Des chercheurs et doctorants du réseau CEBA ont participé aux différents ateliers prévus pendant les cinq jours de ce colloque.