Vous êtes ici : accueil / actualités / La Presse parle du LabEx CEBA !

La Presse parle du LabEx CEBA !

Cet été, l’Amazonie a été sous les lumières des projecteurs. Les feux en forêt brésilienne ont fait couler beaucoup d’encre à la fin du mois d’aout et plusieurs médias ont questionné les chercheurs CEBA pour obtenir leur point de vu de scientifiques. Mais d’autres sujets ont également été traités par nos différentes équipes de recherche durant ces quelques mois estivaux. Découvrez grâce à cette revue de presse les articles qui parlent de nous.

Valorisation des études CEBA

L’écorce, ce muscle insoupçonné des arbres

11/07/2019 – Lire l’article

Laboratoire Ecofog.

Se tenir droit, pour les humains comme pour les plantes, ce n’est pas forcément évident. En effet, des mécanismes essentiels pour les organismes sont obligatoires pour contrer l’effet de la gravité. Les scientifiques ont longtemps pensé que les arbres se tenaient à la verticale grâce aux fonctions internes qui régissent dans le bois de l’arbre. Mais une équipe de chercheurs a découvert l’année dernière que l’écorce était en fait également impliquée dans ce processus de motricité.

La mangrove, un précieux puits de carbone

09/08/2019 – Lire l’article.

Romain Walcker, ingénieur à EcoLab (laboratoire écologie fonctionnelle et environnement).

En plus d’offrir abri et ressources aux populations, la mangrove est l’un des écosystèmes qui stocke le plus de carbone. La protection de ces forêts de bord de mer est essentielle.

Sécheresse : les chercheurs de Nancy tentent de sauver la forêt de 2050

27/08/2019 – Lire l’article

Damien Bonal, directeur de l’UMR Silva

La forêt amazonienne est «un puits à carbone», tout comme la forêt de Haye qui borde Nancy et les arbres vont subir le réchauffement climatique et des sécheresses plus fréquentes. Des chercheurs nancéiens de l’Inra Nancy (Institut national de recherche agronomique) tentent de modéliser la forêt de 2050 ou de 2100 pour voir quelles espèces vont résister dans le temps et comment seront composées les forêts laissées aux futures générations.

Incendies en Amazonie brésilienne

La forêt amazonienne est-elle vraiment le “poumon de la planète” ?

30/08/2019 –Lire l’article.

Jérôme Chave, directeur scientifique LabEx CEBA.

L’Amazonie absorbe 14% du CO2 mondial”. “L’Amazonie produit 20% de notre oxygène”. “L’Amazonie est le poumon de la planète”. Ces expressions sont souvent employées à tort, par facilité ou par méconnaissance. Des scientifiques ont expliqué à Euronews pourquoi ces préjugés manquent de légitimité scientifique.

«20 % de notre oxygène» vient de l’Amazonie : pourquoi le chiffre de Macron est à nuancer.

23/08/2019 – Lire l’article.

Jérôme Chave, directeur scientifique LabEx CEBA.

Le président de la République a évoqué l’impact des incendies qui ravagent la forêt tropicale. Mais s’est trompé en évoquant l’action de l’Amazonie.

Amazonie : aux racines des approximations

23/08/2019 – Lire l’article.

Jérôme Chave, directeur scientifique LabEx CEBA.

Alors que de nombreux chefs d’Etat, l’ONU et la Commission européenne s’inquiètent des feux de forêt dévastant l’Amazonie, au Brésil, comme au Pérou et en Bolivie, les informations erronées et exagérées circulent largement sur les réseaux sociaux et dans les médias. Libération les décrypte. L’ampleur des incendies est-elle exceptionnelle ?

Incendies en Amazonie : “Pour que la forêt revienne en l’état, il faut plusieurs années”.

30/08/2019 –Lire l’article.

Jérôme Chave, directeur scientifique du LabEx CEBA.

Des feux ravagent la forêt amazonienne depuis le début du mois d’août. […] Les arbres meurent à petit feu. Les incendies en Amazonie ravagent depuis plusieurs semaines des centaines de milliers d’hectares. Les habitants des régions concernées assistent, impuissants, à la destruction de cette forêt, capitale pour la biodiversité et la régulation du climat, mais qu’il est trompeur et réducteur de surnommer “poumon de la planète”. Car au-delà des hectares brûlés, c’est tout un écosystème qui part en fumée.

Na amazonia francesa parque ocupa quase metade do territorio e garimpo e maior ameaca ambiental

30/08/2019 – Lire l’article (en portugais)

Jérôme Chave, directeur scientifique du LabEx CEBA.

La réserve environnementale de la Guyane française est à la frontière avec Amapá. La région a peu souffert des incendies, mais l’exploitation minière clandestine défie les autorités brésiliennes et françaises. (Texte traduit du Portugais)