Vous êtes ici : accueil / actualités / L’Amazonie à l’origine de la biodiversité du continent

L’Amazonie à l’origine de la biodiversité du continent

L’Amazonie est non seulement la forêt tropicale la plus diversifiée du monde, mais elle est aussi la région d’Amérique du Sud qui a le plus contribué à la biodiversité totale observée aujourd’hui sur tout le continent.

En 2018, plusieurs scientifiques du labex CEBA ont publié plusieurs papiers dans le cadre du projet stratégique NeotroPhyl. Une des publications révèle l’étonnante origine de la biodiversité sud-américaine.

En estimant et en comparant la biogéographie historique d’un grand nombre d’espèces animales et végétales à partir de phylogénies moléculaires, les auteurs de l’étude ont pu démontrer qu’il y a eu de nombreux échanges d’espèces (dispersion) entre différentes régions et différents biomes, durant des dizaines de millions d’années.

L’Amazonie est la principale source de diversité, ce qui s’explique principalement par le nombre total de fois où les espèces amazoniennes ont occupé la région. La diversité extrêmement riche et hétérogène des tropiques américains ne pouvait être atteinte que par des taux élevés d’événements de dispersion à travers le continent. Ces résultats démontrent l’origine complexe des écosystèmes tropicaux et le rôle clé des échanges biotiques dans l’assemblage des faunes et flores régionales.

AGL, prairies andines ; AMA, Amazonie ; ATF, forêts atlantiques ; CAA, Caatinga ; CEC, Cerrado et Chaco ; DNO, Amérique du Sud septentrionale sèche ; DWE, Amérique du Sud occidentale sèche ; Mes, Mésoamérique ; PAS, Steppe de Patagonie ; WIN, Antilles.

Le schéma ci dessus représente les dispersions d’organismes entre régions néotropicales pour six groupes (angiospermes, oiseaux, fougères, grenouilles, mammifères, squamates). Les flèches indiquent la direction et le nombre d’événements de dispersion (estimés à partir de phylogénies moléculaires datées), et l’épaisseur des lignes est proportionnelle au nombre d’événements. Les événements de dispersion hors de l’Amazonie sont surlignés en rouge.

Source: Antonelli A., Zizka A., Carvalho F.A., Scharn R., Bacon C.D., Silvestro D. & Condamine F.L. (2018) Amazonia is the primary source of Neotropical biodiversity. Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA, 115, 6034-6039 lien de l’article