Vous êtes ici : accueil / actualités / Lancement de l’Année de la Biologie en Guyane

Lancement de l’Année de la Biologie en Guyane

A l’initiative de l’Institut des Sciences biologiques du CNRS et du ministère de l’Éducation nationale, l’année scolaire 2021-2022 est placée sous le signe de la Biologie. En lien avec le Rectorat de Guyane, le LEEISA célèbre cette année thématique en mettant à l’honneur un ensemble d’actions adressées principalement au public jeune et scolaire de Guyane.

Le lancement de l’Année de la Biologie en Guyane est organisée autour de l’inauguration de l’exposition « A la recherche de l’Amazonie oubliée ». Cette série de 12 kakémonos extraite de la BD éponyme relate les travaux de recherche en écologie historique réalisés dans le cadre du programme scientifique LongTIme. Produite par le LabEx CEBA, cette exposition ouvre donc le bal des nombreuses animations qui seront valorisées cette année dans le cadre de l’Année de la Biologie.

L’exposition “A la recherche de l’Amazonie oubliée” est inaugurée le 20 octobre à la Bibliothèque Universitaire de Cayenne. Elle y sera accessible en libre consultation pour plusieurs semaines.

Les projets labellisés “Année de la Biologie” en Guyane

Quatre projets du LabEx CEBA, lauréats de de l’Appel à candidatures science et société 2021 « La Guyane se raconte en Science » vont être mis en lumière : le projet « Paléobiodiversité » (kits pédagogiques pour les collèges et lycées de Guyane), le projet « Rendre visible l’invisible » (initiation au dessin naturaliste), le projet « A la recherche de l’Amazonie oubliée » (exposition autour de la bande dessinée de Laure Garancher/Editions Delcourt, qui a accompagné une mission d’écologie historique au cœur de la forêt de Guyane), et le projet « Animer les visions amérindiennes de la biodiversité amazonienne » (réalisation d’un court-métrage sur les représentations de la biodiversité des peuples Teko et Wayãmpi de l’Oyapock).

Le LabEx CEBA poursuit également l’édition de son Ti’Sciences Mag, une revue spécialement dédiée aux 8-12 ans qui prend toute sa place dans la célébration de cette Année de la Biologie.

Sciences participative

L’action d’initiation au dessin naturaliste « Rendre visible l’invisible », portée par les artistes Delphine Zigoni et Julien Norwood, viendra également appuyer le projet scientifique Feder BuG de l’UMR EcoFoG, avec son axe de sciences participatives. Durant deux semaines, fin novembre 2021, les classes participantes du projet BUG vont bénéficier des ateliers de dessin naturaliste proposés par les artistes. Une exposition des œuvres réalisées sera proposée en fin d’année 2021. Cette action sera également valorisée dans le contexte de la Fête de la Science, avec une exposition d’œuvres sur le village des sciences de l’Université de Guyane, le 20 novembre.

Dans cet élan qui veut mettre à l’honneur les actions des scientifiques vers le public jeune, citons également le nouveau projet de sciences participatives porté par l’équipe EEBA du LEEISA et le LabEx CEBA : Papillonite et papillons cendres, qui fait appel aux écoliers et familles de Guyane pour des observations et des expériences amusantes autant qu’utiles.

Aller sur le site papillonite.fr

Formation d’enseignants

Une journée de formation est proposée aux enseignants de SVT. Elle aura lieu le 10 décembre 2021, sur le campus de recherche de Montabo, à Cayenne. Animée par l’équipe EEBA (Ecologie et Evolution de la Biodiversité en Amazonie) du LEEISA, elle sera axée sur la découverte des thématiques de recherche et des protocoles d’études menés autour de la plateforme PLEEA – Ecologie expérimentale en Amazonie, un ensemble de serres et vivariums présents sur le site.

Village des Sciences le 20 novembre

Le LEEISA et le CEBA seront présents sur le Village des Sciences le 20 novembre à l’Université de Guyane, dans le cadre de la Fête de la Science. Ce sera pour tous l’occasion de découvrir les actions valorisées dans le cadre de l’Année de la Biologie.

Le site de l’Année de la Biologie