Vous êtes ici : accueil / actualités / Zone sud Limonade à Saül : première mission de terrain du projet DIADEMA

Zone sud Limonade à Saül : première mission de terrain du projet DIADEMA

Du 10 au 25 octobre 2013, vingt-six chercheurs se sont rendus dans la zone sud Limonade à Saül dans le cadre de la première mission de terrain du projet DIADEMA. Ce projet consiste à mettre en place des méthodes d’évaluation quantitatives de la biodiversité amazonienne de Guyane française.

Durant quinze jours, l’équipe menée par Christopher Baraloto (laboratoire Ecofog) a parcouru la forêt en prélevant des échantillons pour les six groupes d’espèces suivants : plantes, arthropodes (fourmis, araignées, opilions, etc.), poissons, invertébrés aquatiques, vers de terre et champignons.

Parmi les missionnaires, se trouvaient une douzaine de membres du CEBA appartenant aux laboratoires Ecofog, EDB et Mivegec, ainsi que des scientifiques associés au projet (Université de Rouen, ONF, Muséum national d’histoire naturelle, Université de Griffith en Australie, etc.).

Cette mission a été organisée en collaboration avec le Parc amazonien de Guyane, qui s’engage à fournir un appui logistique autant que possible aux chercheurs lors des différentes missions de terrain pour le projet DIADEMA.

Les prochaines missions de terrain sont prévues en novembre 2013 et en février-mars 2014.

Retrouvez également un article et son diaporama sur le site du Parc amazonien de Guyane, partenaire de Diadema

Collecte d'échantillons de champignons dans le cadre du projet Diadema © CEBACollecte d’échantillons de champignons dans le cadre du projet Diadema © CEBA

Collecte d'échantillons d'invertébrés aquatiques dans le cadre du projet Diadema © CEBACollecte d’échantillons d’invertébrés aquatiques dans le cadre du projet Diadema © CEBA

Collecte d'échantillons de lépidoptères dans le cadre du projet Diadema © CEBA  Collecte d’échantillons de lépidoptères dans le cadre du projet Diadema © CEBA

——————————————————————————–

En savoir plus sur le projet DIADEMA :

Financé de 2013 à 2015 par le CEBA, le projet DIADEMA (DIssecting Amazonian Diversity by Enhancing a Multiple taxa Approach) est coordonné par Christopher Baraloto (chercheur du laboratoire Ecofog). DIADEMA a pour objectif d’évaluer de manière complète la biodiversité tropicale présente en Guyane française selon de vastes gradients géographiques et environnementaux.

Des données seront récoltées sur des zones peu échantillonnées jusqu’à présent, pour huit groupes d’espèces : plantes, arthropodes, amphibiens, grands animaux, poissons, invertébrés aquatiques, vers de terre et champignons.
C’est la première initiative du genre : il s’agit de récolter des échantillons sur les mêmes sites pour huit groupes d’espèces qui sont, pour la plupart, sous-étudiés en zone tropicale.

Une fois constituée, la base de données permettra de réaliser à la fois des analyses parallèles au sein de chaque groupe, une analyse comparée sans précédent entre les groupes, ainsi qu’une source d’informations pour des analyses intégratives des changements dans la composition des espèces parmi les groupes qui interagissent entre eux, comme les arbres, les invertébrés, les champignons et les mammifères.

Les données récoltées et les analyses effectuées auront une application concrète pour le territoire :
–       Affiner les estimations de la biodiversité présente en Guyane française ;
–       Accompagner les décideurs politiques dans le choix des espaces naturels à préserver ;
–       Améliorer les modèles des dynamiques de la biodiversité face à différents scénarios de changement climatique et de changement d’usage du sol.